Merry Screamsmas – Critique de Watch Out

par | Déc 21, 2017 | Critique | 0 commentaires

Watch Out (Better Watch Out) – Chris Peckover – 2017

Vous en avez ras-le-bol des bons sentiments nauséeux des films de fin d’année et vous avez déjà vu Gremlins et L’Étrange Noël de Monsieur Jack 36 fois ? Better Watch Out (connu chez nous sous le titre Safe Neighborhood, puis Watch Out pour sa sortie vidéo) pourrait bien être la réponse à vos soucis… Préparez la bouillotte et le chocolat chaud, vous allez être gâtés !

Paire de Noël

Deuxième réalisation de l’australien Chris Peckover, Watch Out nous emmène en pleine fêtes de fin d’année au cœur d’une banlieue bourgeoise américaine… Plus précisement dans la maison familiale de Luke, un jeune adolescent désireux de séduire sa babysitter, venue garder un œil sur lui une dernière fois avant son déménagement. Seulement voilà, une menace extérieure, dont on ne révèlera pas la nature ici, va venir pimenter leur soirée télé/pizza. En cumulant à la fois le statut d’ home invasion et de christmas movie et en jonglant constamment entre l’horreur et la comédie, Watch Out avait tout du projet casse-gueule… Nous l’avons d’ailleurs constaté dernièrement via le médiocre The Babysitter, avec lequel le film de Peckover partage de nombreux points communs : le mélange des tons et des genres est un cocktail appétissant mais qui peut finalement vite s’avérer imbuvable. Heureusement pour nous, Watch Out s’avère bien plus réussi que son jumeaux de chez Netflix.

Imaginez si Maman J’ai Raté l’Avion rencontrait La Dernière Maison sur la Gauche… Ou la magie de Noël qui épouse la violence sadique du slasher pour faire de Watch Out la réponse ultime à tous ces home invasions sans saveur et à la bienséance parfois écœurante des films de fin d’année. Chris Peckover, avec seulement un autre film au compteur (le found footage politique Undocumented), prouve ainsi qu’il possède une maîtrise évidente de la narration et de l’effet de surprise. Son don pour mélanger des éléments apparemment antinomiques, ainsi que sa capacité à rythmer admirablement une intrigue en huis-clos font de ce Watch Out une friandise horrifique des plus délicieuse.

Jingle Shivers

La grande force du long métrage est donc de descendre une à une les attentes du spectateur, qui se trouve pourtant, à la base, face à un point de départ des plus éculé. La première partie, classique mais néanmoins maîtrisée, laissera ainsi vite place à un festival de folie sauvage remettant constamment en jeux nos attentes, même si, admettons le, l’escalade de démence qui se déroule sous nos yeux est parfois un peu trop improbable et parfaitement huilé pour être tout à fait crédible. De plus, Watch Out aurait également mérité à employer un ton plus premier degrés afin de décupler le potentiel traumatisant de l’expérience. Mais, pour sa défense, le film possède un humour noir et cinglant qui fera mouche à de nombreuses occasions. Le réalisateur a bien compris qu’un humour semi-présent ne signifiait pas forcément un désamorcement de la tension. Ne vous y trompez pas : Watch Out n’est pas une comédie horrifique, mais un pur film d’horreur gonflé d’une dose de sarcasme maîtrisée.

Énième qualité d’une péloche qui n’en manque pas : le trio de jeunes acteurs exceptionnels que forment Olivia Dejonge, Ed Oxenbould (déjà géniaux en frère et sœur dans The Visit) et Levi Miller, véritable révélation du long métrage. Le jeune comédien parvient à apporter toutes les nuances nécessaires à un rôle nuancé et complexe. Le film joue d’ailleurs parfaitement sur l’ambiguïté adolescente de ses protagonistes en utilisant à bon escient les traits de comportements inhérents à cet « âge bête » où la découverte de son corps et la naissance du désir sexuel sont seuls maîtres à bord. Chris Peckover aime ses personnages et cela se sent, tant il parvient toujours à effriter leurs tourments émotionnels afin de dévoiler les clefs de son histoire aux moments les plus propices à l’émerveillement et à la surprise du spectateur.

Avec son script aux petits oignons, son ambiance visuelle soignée et ses personnages réussis, Watch Out est un merveilleux cadeau de Noël fait aux amateurs de bobines horrifiques aussi intenses que divertissantes. Ce festival sadique et décomplexé se conclura en plus par une séquence jouissive qui nous laissera inévitablement un goût de sang dans la bouche… et l’esprit de Noël dans les veines.